Le Palais Manial ressuscité

Jusqu’ici, on ne pouvait qu’imaginer ce qu’abritaient les hauts murs ocre et crénelés, derrière lesquels on apercevait de la rue des têtes de palmiers se balancer avec lenteur. Désormais, les lieux sont accessibles, et permettent de se faire une idée de la vie quotidienne de la famille royale égyptienne à la fin du XIXe siècle. La construction du palais a en effet été entreprise à partir de 1899 par le prince Mohammed Ali Taoufik (c’est pourquoi le palais est aussi appelé le palais « Mohammed Ali »). Dire qu’ils ont duré trente ans suffit à donner une indication sur la perfection architecturale des lieux, et l’ampleur du travail accompli.

Depuis le centre-ville, et en particulier depuis le quartier de Garden City, la ballade jusqu’à l’île de Manial vaut le détour, les jours chômés où il ne fait pas trop chaud. Il suffit de longer le Nil, puis de traverser à pied le pont où les marchands ambulants proposent des rafraîchissements et des snacks aux flâneurs. Il faut en profiter, car plus loin les cafés sont rares.

Au début de la rue Al-Saray, sur la gauche, il est difficile de ne pas apercevoir la splendeur qu’est le Palais Manial. À l’intérieur, haut les cœurs : entre le magnifique jardin central qui fait admirablement la jonction entre les différents corps de bâtiment du palais, et les intérieurs ô combien chargés, mais d’une infinie sophistication, des appartements royaux, la visite ne décevra pas les amoureux du patrimoine.

blog-egypte-caire-palais-manial

Le visiteur attentif remarquera la diversité des styles architecturaux ici convoqués : des influences de tout le monde arabo-musulman, du Maroc à l’Iran, se mêlent à des influences ottomanes, et maures, ainsi qu’à un style Art nouveau par endroit. L’entrée, pavée de tuiles en céramiques, et la mosquée, chef d’œuvre de style islamique (et paradoxalement l’endroit le plus chargé du site), sont l’œuvre de l’arménien David Ohannessian.

blog-egypte-caire-palais-manial

Des vitraux d’où partent des puits de lumière qui viennent éclairer les sols en céramique aux plafonds de bois sculpté en étoiles ; de la fine marqueterie des rampes à la dentelle tout aussi fine des lustres en métal ; des voûtes en pierre ciselée des portes extérieures aux dorures des encadrements de fenêtres : il est difficile d’imaginer que ce lieu a pu être, pour un tout petit groupe,  celui de la vie quotidienne. Outre les fontaines centrales des pièces, les colonnes et les divers ornements, on trouve aussi une grande variété de collections qui donnent des indications au visiteur sur les centres d’intérêt des anciens occupants. Notamment celles du roi Farouk, dernier monarque d’Egypte, et neveu de Mohammed Ali, dont le destin national a voulu qu’il fuie vers l’exil en yacht et termine sa vie en Italie.

blog-egypte-caire-palais-manial
blog-egypte-caire-palais-manial

Ses trophées de chasse sont conservés dans un pavillon dédié à ce seul usage ; mais on trouve aussi une magnifique collection de manuscrits médiévaux, ainsi que toute une série de luxueux habits, que le prince n’a pas eu le temps d’emporter dans sa fuite. À l’époque où le jeune colonel Nasser s’emparait du pouvoir, il s’appliquait à faire disparaître tout ce qui pouvait rappeler à la nouvelle Egypte l’époque coloniale et la dynastie royale corrompue.

Dans les jardins, une autre collection du roi Farouk, cette fois de plantes tropicales, qui ont été depuis entretenues, comme le reste du site, par le Conseil Suprême des Antiquités Égyptiennes. Outre la mosquée, l’une des pièces les plus impressionnantes est la salle de réception royale, dont le plafond aux motifs tant massifs que dorés, a l’air tout droit sorti de l’imagination de Louis XIV, et ne dépareillerait pas dans les salons de Versailles. Il est agréable de prolonger la promenade en fin de journée jusqu’à l’autre rive de l’île, pour voir un film au Galaxy Cinéma, ou tout simplement boire un jus de fruit dans les cafés des jardins qui bordent le Nil.

blog-egypte-caire-palais-manial
  • Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 9h à 15h
  • Visitez la page Facebook du site
  • Profitez d'un séjour au Caire pour découvrir le Palais Manial et les 1001 merveilles de la capitale égyptienne
© photo principale : Zena Al Mufti / Instagram © photos article de haut en bas : n°2 Radwhadel / Instagram ; n° 3 et 5 Facebook Manial Palace Museum ; n°4 Fara Hallaba / Instagram

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *